Accueil > Agir pour vous localement > Département du Maine et Loire > CTSD Lundi 18 novembre 2019

CTSD Lundi 18 novembre 2019

Article publié le mercredi 20 novembre 2019
  • Version imprimable
CTSD 18/11/2019 : Déclaration liminaire UNSA-éducation
Article publié le dimanche 8 décembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Article publié le lundi 18 mars 2019.
  • Lnk_facebook
  •  

  • Lnk_google
  •  

  • Lnk_twitter

CTSD Lundi 18 novembre 2019

 

Déclaration de l’UNSA-éducation

 

 

Monsieur le Directeur des Services de l’Education Nationale,

Mesdames, Messieurs les membres du CTSD

Pour l’Unsa-Education, j’interviendrai sur deux points dans cette 
déclaration liminaire à ce CTSD : à nouveau les lignes directrices 
 de gestion qui mettent en œuvre la loi de transformation de 
la fonction publique et l’impatience des personnels quant à 
leur revalorisation conjuguée à leurs inquiétudes sur la réforme des
retraites.

Les lignes directrices de gestion déclinent la loi du 6 août 2019, dite de transformation de la fonction publique.

Cette loi met à distance les partenaires sociaux et cultive l’isolement des agents publics.

Aujourd’hui se matérialise une position dogmatique de l’exécutif
qui a choisi résolument d’enfermer les personnels dans une relation
individuelle et vulnérable avec leur employeur.

Le seul moyen pour les agents de faire valoir leurs droits
sera désormais une démarche de recours individuel. Le gouvernement
fait le pari du renoncement de la plupart des agents par manque
d’information sur les procédures, par découragement si ce n’est

Le pari de la crainte de faire les frais pour sa carrière d’une
réclamation qui serait jugée mal venue. Ce choix politique est 
porteur de dégradations rapides pour l’ensemble d’un système 
qui va emmagasiner les amertumes et les colères.

Nous dénonçons et nous contestons à nouveau les principes arrêtés
par la loi qui se traduisent dans les lignes directrices de gestion qui
nous sont à nouveau présentées.

 

L’autre point que nous souhaitions aborder dans cette 
déclaration liminaire, c’est l’impatience des personnels quant à leur
revalorisation conjuguée à leurs inquiétudes sur la réforme des 
retraites. Dans le cadre des négociations engagées sur la

mise en place d’un système universel de retraites et son corollaire,

la revalorisation des rémunérations pour les personnels de
l’éducation nationale, le courrier adressé par le ministre est
positif mais les engagements insuffisants pour les enseignants. Par 
ailleurs, il ne répond à l’inquiétude de toutes les autres catégories
de personnels de notre ministère. Il amplifie même l’inquiétude en
renvoyant leur sort à des discussions interministérielles.

 

En conséquence, même si l’Unsa Éducation réaffirme sa volonté 
de négocier, elle souhaite pouvoir s’appuyer sur des éléments
concrets au-delà des déclarations de principe. C’est la raison pour
laquelle l’Unsa-Éducation a lancé un appel à la grève pour la 
journée du 5 décembre prochain afin d’appeler l’ensemble des
personnels qu’elle représente, à exprimer sa détermination à obtenir
une revalorisation et une restructuration des carrières

qui reconnaissent leurs métiers et garantissent le maintien des niveaux de pension.

 

Je vous remercie de votre attention.



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP