Accueil > Défendre vos valeurs > Retraité.e.s : 16 millions de mécontents...

Retraité.e.s : 16 millions de mécontents...

Article publié le jeudi 15 février 2018
  • Version imprimable

Depuis fin
Janvier 2018, la plupart des retraité-e-s peuvent maintenant constater
l’impact négatif de la majoration de 1,7 point de la CSG sur leur
pension.

L’UNSA
Retraités a dénoncé cette injustice depuis plus de 9 mois, notamment
auprès des parlementaires car, seul-e-s les retraité-e-s subissent une
telle diminution de leur pension, puisqu’elle s’applique sans
compensation. Cette situation ne peut donc pas être qualifiée de « 
solidaire ».

Nous refusons
cette stigmatisation et revendiquons une réelle place du retraité dans
la société, comme citoyen actif à part entière et non comme une charge
ni une variable d’ajustement !

L’UNSA Retraités ne baisse pas les bras, elle reste déterminée à porter ses revendications de justice auprès du Gouvernement.

Certes, l’union de toutes les Organisations Syndicales pourrait amplifier le message.
Une partie de celles-ci ne veut pas de cette union. L’UNSA Retraités
ne peut que le regretter alors qu’elle a formulé au sein de l’Inter-UCR
(intersyndicales des retraités) des propositions d’ouverture afin de
pouvoir se regrouper au sein d’une action commune.

Lors de la
dernière réunion de l’Inter-UCR le 19 janvier, toutes les Organisations
semblaient vouloir avancer vers une certaine unité notamment sur le
thème du pouvoir d’achat. Or, aujourd’hui, sans que l’on en soit averti,
le groupe des neufs (Organisation télécommandée par la CGT et FO et
regroupant d’autres Organisations syndicales et associatives) lance une
action le 15 mars prochain.

Outre le
fait que certaines OS ne vivent qu’au travers d’actions et de
manifestations et que d’autres ne survivent qu’accrochées à celles-ci,
nous ne pouvons que déplorer cette situation qui affaiblit le
syndicalisme en France.

L’UNSA
Retraités a œuvré pour obtenir une réelle action unitaire, concertée et
réfléchie, autour de revendications simples et non démagogiques mais
elle ne semble pas avoir été entendue.

Compte tenu de ce contexte et de la situation critique que vivent les retraités, face à un Gouvernement qui reste sourd, l’UNSA Retraités appelle à une journée d’action le 15 mars 2018 sur ses propres revendications.

Les militants
départementaux de l’UNSA Retraités pourront prendre tous contacts
nécessaires au niveau de leur département pour porter le mieux possible
nos revendications.

Au
niveau national, l’UNSA Retraités appelle les militants de l’Iles de
France à une journée d’action parisienne également le 15 mars 2018. Les
modalités plus précises seront communiquées ultérieurement.

 
 



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP