Accueil > Agir pour vous localement > Académie de Nantes > Les élèves de l’enseignement public n’iront pas passer leurs examens dans des (...)

Les élèves de l’enseignement public n’iront pas passer leurs examens dans des établissements privés !!!

Article publié le vendredi 4 juin 2021
  • Version imprimable

Alors que le gouvernement vient de faire voter par le parlement un texte législatif dont l’objet est « une loi confortant le respect des principes de laïcité », le recteur de l’académie de Nantes vient de décider que les élèves des établissement publics passeront, pour certains, des épreuves du baccalauréat dans des établissements privés.

 Pour l’UNSA Éducation et ses syndicats (chefs d’établissement, enseignants, administratifs, DDFPT…) c’est inacceptable !!!

 Le choix des citoyens d’inscrire leurs enfants dans un établissement public n’est pas compatible avec une obligation de passer tout ou partie de leurs examens dans des locaux d’établissements confessionnels privés ayant des signes ostentatoires affichés.

 L’idée que ces signes soient enlevés avant les épreuves est totalement hypothétique, d’autant plus que le recteur n’a légalement pas le droit de faire retirer quoique ce soit à l’intérieur de locaux privés.

 - L’UNSA Éducation des Pays de la Loire et ses syndicats exigent que le recteur revienne au strict respect des principes de laïcité.

 - L’UNSA Éducation va saisir les députés pour qu’ils interviennent dans ce sens et pour que les principes républicains soient respectés.

 - L’UNSA Éducation rappelle que le strict respect des règles de laïcité, y compris dans l’organisation matérielle d’examens, est une condition essentielle du « bien vivre ensemble ».

 - L’UNSA va saisir le tribunal administratif en urgence pour mettre un terme immédiat à cette initiative.



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP